Sydney ==> Hong Kong ==> Paris ==> Xonrupt-Longemer: 24/02/2016 –> 25/02/2016

24/02/2016: Vers 15H30, nous sommes donc monté dans l’avion et après 16 heures, nous décollions.
J’ai pu regarder pendant quelques minutes la mer avant que nous soyons trop haut.
Après la Nouvelle-Zélande, je quittais donc l’Australie.
Après 6 mois à voyager dans ces pays, à toujours bouger, j’avoue que ça me faisait bizarre. Malgré la fatigue qui s’accumulait et les quelques pépins que j’ai pu avoir, c’était difficile de partir et de laisser de côté cette liberté que j’ai pu avoir. La liberté de voir ce que je voulais, d’aller où je voulais et de rencontrer qui je voulais.
Mais finalement j’étais moins triste que je ne pensais et surtout je n’avais pas de regret. J’étais content d’avoir fait tout ça !

Le premier vol s’est bien passé et n’a duré « que » 8H30. J’ai donc pu regarder quelques films.

Nous sommes arrivés à Hong Kong vers 21 heures (heure locale) et j’ai un peu erré dans l’aéroport avant de redécoller vers minuit.

image

L'aéroport

image

Un super héros dans l'aéroport !

Le second vol a été beaucoup plus long, 13 heures ! J’ai regardé encore un peu quelques films et essayé de dormir mais c’était assez difficile (surtout avec un bébé de 4 mois pas loin…).
Ce qui était drôle, c’est que chaque fois que je voyais une voiture rouler à droite dans un film, ça me faisait bizarre. 😛

Bref, c’était long, assez inconfortable et fatiguant. Mais nous avons atterri vers 7 heures à CDG.
Et là j’avoue que je n’avais pas prévu une chose: la température qu’il ferait. 0 degrés ! Ça m’a fait tout drôle en descendant de l’avion après les 35 degrés de Sydney !! ❄
Mais au moins il faisait beau ! 🙂

image

Après avoir récupéré mon sac, j’ai eu la joie de prendre le RER pour rentrer chez moi. Au moins, j’entrais directement dans le vif du sujet.
Malgré l’attente et le monde qu’il y avait ça ne m’a pas fait grand chose. J’étais soulagé et content d’être arrivé.

Je suis arrivé à Ivry après 9 heures et en marchant jusqu’à chez moi j’ai eu l’impression de re-découvrir mon quartier. C’était bizarre comme sensation.

J’ai été accueilli par Sergine, Lynn et Laurent qui nous a apporté les croissants.
C’était cool de les voir et ça m’a fait plaisir.
Mais je ne suis pas resté longtemps car je prenais le train vers midi pour aller voir mes parents. Du coup, je n’ai pas eu l’impression de me sentir vraiment rentré dans ma « maison ». Par contre, en rentrant en France, je me suis quand même senti chez moi. 🙂

J’ai donc pris mon train vers midi et je suis arrivé dans les Vosges après 15 heures. Le temps de rentrer, j’étais chez moi vers 16 heures.
Mes parents étaient contents de me voir (même s’ils pensent que j’ai une trop grosse barbe 😉 ) et moi aussi. 🙂

La fatigue se faisait sentir de plus en plus et ça me faisait bizarre d’être ici.
Ca m’a donné finalement l’impression de ne pas être parti et je me demandais (et je me demande toujours) si tout ce que j’avais appris pendant ces 9 mois, tout ce que j’avais pu comprendre sur moi-même, j’allais réussir à l’appliquer.

Ce qui a été le plus dur au final s’était de retomber de plein pied dans les problèmes du quotidien et dans les problèmes de la France. Voir le journal télévisé chez mes parents par exemple et voir que rien n’avait changé que c’est toujours autant la m… (voire plus) et bien c’était dur.
Revenir après 9 mois ou j’étais complètement en dehors de tout ça, c’était comme sortir d’un long sommeil, d’un long rêve.

Le temps me dira si j’arriverai à appliquer tout ce que j’ai appris. En tout cas, ceci concluait ces 9 mois incroyables, rempli de magnifiques moments et de superbes rencontres. C’est d’ailleurs la chose la plus importante que j’ai faite: toutes ces rencontres. Et je n’ai pas arrêté de me dire que mon chemin de Compostelle avait finalement continué en Australie et en Nouvelle-Zélande.

J’étais en tout cas content de rentrer dans mes Vosges et c’était beau aussi. 🙂

image

Bô ! 😉

Maintenant, forcément mon chemin va continuer. Mais comment ? Mystère…

Fin ?

Publicités

Sydney, CBD: 21/02/2016 –> 24/02/2016

21/02/2016: je prenais donc le ferry pour retourner dans le CBD pour mes derniers jours.
Le temps s’améliorait. J’ai donc pu profiter de l’arrivée dans Sydney Harbour.

image

En chemin

image

Bô !

image

Le Queen Elizabeth

Puis j’ai pris le train pour aller jusqu’à la station centrale et ensuite aller dans mon auberge de jeunesse: YHA central.
Je me suis installé et j’ai été ensuite manger des sushis.

Puis je me suis baladé dans les environs. Je suis tombé sur une espèce de fête foraine (qui semblait être en fait une fête pro-gay) et je suis tombé ensuite sur le campus de l’université de Sydney. Il y avait de beaux bâtiments.

image

Sur le campus

Je me suis posé pour voir la fin d’un match de cricket. J’ai pu constater que c’était toujours aussi ennuyeux mais du coup reposant. 😀

image

Le match de cricket

Je suis ensuite tombé sur un match de foot féminin. C’était déjà plus sympa et j’ai pu voir 2 jolis buts. 😛

image

Goooaaalll !

image

Joli bâtiment

Je suis allé ensuite faire quelques courses pour me faire à manger et je suis retourné à l’auberge pour profiter du sauna et de la piscine. C’était cool.

Je me suis fait ensuite à manger (pour mon dîner du soir et mon déjeuner de demain) et le soir j’ai regardé un peu un film dans la salle cinéma, appelé mes parents et regardé quelques vidéos sur internet.
J’ai pu denouveau voir à quel point ça peut être difficile d’entamer des discussions avec des gens dans les auberges de jeunesse ! 😮

22/02/2016: après une assez bonne nuit, je me suis levé après 9 heures et j’ai été petit-déjeuner.
J’ai tué le temps jusqu’à 11 heures en regardant des vidéos et je suis ensuite parti avec un petit groupe faire un tour de la ville. C’était l’auberge qui organisait ça.
Bon j’avoue ne pas avoir appris grand chose puisque ce n’était pas la première fois que j’étais ici mais je suis tout de même passé par des coins que je n’avais jamais pris.

image

La plus haute tour de Sydney

image

Dans le Queen Victoria Building

image

A Hyde Park

Au fil de la balade, nous sommes arrivés vers 13 heures à Circular Quay, là où les ferries partent.

image

Bô !

Ca tombait bien car je voulais prendre le ferry pour aller à Winstons Bay.
J’ai donc déjeuné en l’attendant et je suis ensuite arrivé vers 14 heures là-bas.

image

Vue de Winstons Bay

Winstons Bay se situe juste en face de Manly et c’est vraiment super beau. Surtout que le temps était parfait.

image

Un peu agressif...

image

La plage principale

J’ai donc marché un peu le long de la côte jusqu’au phare qui se situe donc en face de Manly et à l’entrée du Sydney Harbour.

image

Manly sur la gauche

image

Bô !

Ensuite j’ai voulu me baigner sur une petite plage nommée Lady Bay mais je me suis rendu compte que c’était une plage de nudiste essentiellement fréquentée par des hommes…je vous raconte pas l’ambiance. 😮
Bref du coup je suis allé à une autre plage plus conventionnel et qui était très bien. L’eau était vraiment chaude en plus.

image

Joli

image

La plage où je me suis baigné 🙂

image

Un très beau kookaburra

J’ai ensuite pris le dernier ferry de 16H45 pour le CBD et j’ai marché (encore pas mal) jusqu’à l’auberge après avoir fait quelques courses.

image

En rentrant dans Hyde Park

Quand je suis rentré j’ai de nouveau profité du sauna et de la piscine et ensuite, après ma douche (bien sûr), j’ai dîné.
Et là j’ai discuté un peu avec une jeune allemande sympa qui est en vacances pour 6 semaines en Australie.

J’ai ensuite fait mon blog et regardé des vidéos avant d’aller me coucher un peu après 23 heures.

23/02/2016: aujourd’hui, pour mon dernier jour complet à Sydney, je suis allé me balader sur la côte, il faisait beau et je ne pouvais pas partir sans voir la mer une dernière fois.
Après avoir pris mon petit-déjeuner, j’ai pris un bus un peu après 10 heures direction Cogee beach.

L’idée était de longer la côte depuis cette plage et d’arriver à Bondi beach, la célèbre plage de surf (j’y avais déjà été au début de mon voyage).

image

Cogee beach

image

Vue sur Cogee beach

J’ai donc marché le long de la côte et des plages et c’était magnifique. Le temps était superbe et chaud (plus chaud que la première fois où j’y étais allé). Plein de monde marchait ou se baignait.

image

Bô !

image

Il y avait encore des vagues

En chemin, je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de faire une pause pour me baigner au niveau de Clovelly beach.

image

Là où je me suis baigné

D’ailleurs, j’ai fait pas mal de pauses pour prendre le temps d’admirer et profiter un maximum de ce que je voyais et ressentais.

image

Bô !

image

Bô !

Vers midi je me suis arrêté à Bronco beach pour manger un bagel au saumon, lire un peu et me reposer.

image

Bronte beach

image

Une des piscines sur le chemin

image

Tamarama beach

image

Bô !

Puis je suis arrivé après 13 heures à Bondi beach. Dire qu’il y a 150 ans c’était un coin pommé sans aucune habitation et encerclé par le bush. Ça a bien changé et beaucoup de monde vient ici pour surfer, se baigner ou se relaxer. La plage est tellement belle.

image

Bondi beach

image

La plage

Je me suis donc baigné également ici, j’ai mangé la mangue que je m’étais achetée (trop bon) et j’ai fait bronzette.

image

🙂

Un peu avant 17 heures, j’ai pris le bus pour retourner au centre-ville. Je regardais la mer s’éloigner avec nostalgie.

Je suis rentré à l’auberge. J’ai pris un goûter et une bonne douche (et oui encore ! 😛 ).
Puis pour ma dernière soirée, je suis allé tranquillement à pied à l’opéra et là je me suis pris un petit cocktail au pied de l’opéra avec vue sur l’harbour bridge de Sydney. On peut difficilement faire plus symbolique comme lieux.

image

L'opéra

image

Bô !

image

🍸

image

A ce magnifique voyage ! 😀

J’ai également dîné ici (un hamburger pour changer 😉 ) et j’ai profité (un peu) du concert de simply mindes qui se déroulait au pied de l’opéra.

image

Bô !

image

Bô !

image

Bô !

Et puis comme toutes les meilleures choses ont une fin, je suis rentré avant 23 heures à l’auberge. Ça sentait la fin quand même…

image

La cathédrale

24/02/2016: après une assez mauvaise nuit (il est temps que je retrouve ma chambre sans personne dedans), j’ai petit-dejeuné et j’ai rassemblé mes affaires pour partir.
J’avais le temps car je ne décollais qu’à 16 heures.
J’ai donc mis mon sac dans un locker et j’ai été faire quelques achats dans le city market.

image

Mon lit

image

City market

Puis j’ai été me prendre un English breakfast et vers 13 heures, j’ai pris le train pour aller à l’aéroport.
Là, après avoir passé les différents contrôles (plus simple que quand tu rentres dans le pays, normal), j’ai regardé des vidéos en attendant de décoller.

Bonus:

image

Asterix à Bondi ?!

Bonus’:

image

C'est marrant de voir une mappemonde dans ce sens 😉

De retour à Sydney, Manly: 18/02/2016 –> 21/02/2016

18/02/2016: je partais donc pour Sydney et je quittais ce fantastique pays qu’est la NZ.
Après un peu plus de 3 heures de vol, je suis arrivé à Sydney vers 9H30, heure locale (et oui il y a 2 heures de décalage avec la NZ). J’avais donc maintenant de nouveau 10 heures de différence avec la France.

image

Dans l'avion

image

Sydney de haut 😛

J’ai passé les contrôles et j’ai bien poireauté. Ils essayent de tout contrôler et ça en devient bien chiant. Mais heureusement pour moi ils ne m’ont pas contrôlé et j’ai pu garder mes coquillages. 😀

J’ai pris ensuite le train jusqu’au centre-ville et ensuite le ferry. Et oui ! Mais 3 premières nuits, je voulais les passer de nouveau à Manly, la terre du surf.

image

Dans le ferry

image

L'opéra

image

L'arrivée sur Manly

Je suis arrivé vers 12H30 et j’ai été à mon auberge de jeunesse: Manly Backpacker (très original…).
Elle était pas mal sans plus.
J’ai fait la connaissance de mes colocataires: 2 anglais et 1 écossais (avec un de ces accents). Ils avaient bien mis le bordel dans la chambre. Mais bon je n’allais pas rester là longtemps.

J’ai ensuite été manger un sandwich en profitant de la vue. C’était trop beau !

image

Manly beach

image

La mer trop belle

Ensuite je me suis baladé dans Manly (pas trop) et j’ai réservé pour une nouvelle leçon de surf demain. 😀

Je me suis tout de même baigné en fin d’après-midi. L’eau était vraiment bonne et il y avait plein de vagues.

Et le soir j’ai profité de la pizza gratuite à l’auberge et j’ai été boire mon thé près de la plage. C’était chouette.

image

Bô !

image

La plage

Puis je suis rentré me coucher. J’étais crevé comme je m’étais levé tôt et que je n’avais pas beaucoup dormi ces derniers jours. Mes colocataires m’ont proposé de sortir boire un coup avec eux mais franchement je ne pouvais pas.

19/02/2016: après une nuit pas si mal (malgré la chaleur dans la chambre), je me suis levé vers 8 heures et j’ai pris mon petit-déjeuner.
Je suis ensuite parti en direction de la plage pour aller faire ma deuxième leçon de surf !
J’étais avec Thomas, notre instructeur, 2 filles et 2 italiens.

Au début j’ai cru qu’on allait pas pouvoir beaucoup surfer car Thomas nous faisait passer un par un mais ensuite on a pu essayer de prendre pas mal de vagues. C’était vraiment cool.
La technique qu’il nous a apprise était un peu différente de celle que j’avais apprise avec Bang mais ça allait aussi.

Je me suis bien amusé encore une fois et du coup j’ai décidé de reprendre une leçon demain. Faut bien s’occuper. 😛

image

Le surfer 😛

Je suis ensuite rentré à l’auberge prendre une douche et je suis allé à la banque pour préparer la fermeture de mon compte en banque.
Puis j’ai pris un fish’n chips et je suis allé déjeuner au bord de la mer.

Je me suis ensuite baladé, j’ai lu et j’ai fait une sieste.

image

L'arrivée d'un ferry

image

Joli

image

Un peu de faune 😉

image

Encore 😛

Puis je suis retourné à l’auberge car j’avais vu qu’on pouvait louer gratuitement des bodyboard. J’en ai donc pris un et j’ai essayé de surfer sur les vagues. Je dis essayer car ce n’était pas si facile de bien prendre la vague. Mais c’était assez rigolo aussi.

Je suis ensuite rentré. J’ai repris une douche (avec tout ce sable) et j’ai surfé cette fois sur internet. 😛

Puis comme c’était soirée barbecue à l’auberge et bien j’ai mangé mon burger (4 dollars ça va) en buvant une bière.
Et je suis allé ensuite boire mon thé devant la mer. C’était quand même bien ça ! 🙂

Il y avait pas mal de monde dehors (normal pour un vendredi soir) et les filles s’étaient mises sur leur 31.
Ca me fait d’ailleurs un peu bizarre après la NZ. Même si j’aime beaucoup Manly, il a pas mal de « m’as-tu vu » et les gens jouent beaucoup sur leur apparence.

Bref, je suis rentré à l’auberge. La musique était à fond dans le salon (et ma chambre est juste à côté). Mais heureusement, à 23 heures, elles s’est arrêtée et j’ai pu dormir.

20/02/2016: après une bonne grasse matinée, je me suis levé après 9H30 et j’ai tranquillement petit-dejeuné.
J’avais le temps car ma nouvelle séance de surf n’était qu’à 11H30.
J’ai donc fait un tour en ville et je suis retourné à l’école de surf.

image

Le beach volley

Cette fois on était plus nombreux (bien une vingtaine) mais l’instructeur était cool aussi.
Ce qui est marrant c’est que j’ai eu 3 instructeurs différents et tous les 3 m’ont donné des techniques différentes pour monter sur la planche. Mais bon, le plus important c’est d’y arriver ! 😉

C’était encore une fois bien fun et j’ai réussi à surfer quelques belles vagues. Surtout, sur la fin, j’ai pu monter plus rapidement sur la planche.
Et l’instructeur nous a donné quelques informations intéressantes. Par exemple, une vague cassée par un « point break » est une vague cassée mécaniquement (par des rochers par exemple). Dans ce cas la vague est quasi toujours identique. C’est assez facile de surfer sur ce type de vague.
Une vague cassée par un « sand break » est une vague cassée par le sable. Et comme le sable bouge beaucoup, c’est plus compliqué de surfer sur ce type de vague et donc il faut bien étudier les vagues avant d’y aller.

Vers 13H30 on a arrêté et je suis retourné à l’auberge prendre une douche.
Je suis allé ensuite me balader sur la côte en mangeant une glace.

image

Manly

image

Une des plages

Je me suis arrêté un moment justement au niveau du point break pour voir les surfers. C’était trop bien de les voir et y’en a qui se debrouillaient vraiment bien. Ça me donnait trop envie !

image

Les sufers

image

Trop cool !

Le temps commençait à changer: ça devenait plus gris et il tombait quelques gouttes. Mais ça allait.
Il y avaient plein d’oiseaux qui chantaient dans le bush.

image

Sur le chemin

Puis je suis retourné vers 16H30 à l’auberge et j’ai repris un bodyboard.
Mais cette fois je me suis bien mieux débrouillé. J’ai réussi à surfer sur pas mal de vagues. J’ai facilement surfer par moment sur 20/30 mètres. C’était vraiment cool.

Je m’étais mis près de l’endroit où la baignade est surveillée. D’ailleurs les sauveteurs en Australie sont une vraie institution. Les enfants commencent très tôt à apprendre et à s’entraîner à la nage et au surf car là-bas le sauvetage se fait via un surf. Il y en a d’ailleurs un peu partout sur la plage, prêt à être utilisé par les sauveteurs.
Et régulièrement, un sauveteur fait une annonce avec un haut-parleur (et après une petite musique) pour faire des recommandations et donner un état des lieux de la mer (si c’est dangereux ou pas). Ils rigolent pas avec ça les australiens !

image

Une des planches accessibles pour les sauveteurs

Je suis retourné à l’auberge un peu avant 19 heures et j’ai pris une nouvelle douche (ça fait beaucoup 😛 ).

Puis je suis allé commander une pizza et je l’ai mangée dehors en regardant la mer. J’ai du me mettre à l’abri à un moment car il commençait à pleuvoir un peu.
Puis j’ai fait un petit tour sur la promenade au bord de la mer.

image

Bâtiments avec vue sur la plage. Sympa !

image

Joli !

En rentrant, je suis passé par le centre et j’ai pu constater qu’il y avait plein de monde dehors et que les filles étaient encore plus sur leur 31 ! 😛

Je suis rentré vers 22 heures à l’auberge et c’était la fête: musique à fond, plein de monde qui piccolait dans le salon. Deux de mes colocataires m’ont proposé d’aller boire des bières mais franchement j’étais trop crevé.
J’ai lu un peu mais c’était difficile. J’ai donc attendu 23 heures que la musique s’arrête pour essayer de dormir.

21/02/2016: après une nuit moyenne (il faisait encore bien chaud dans la chambre), je me suis levé vers 9 heures, j’ai pris mon petit-déjeuner et j’ai rassemblé mes affaires car je partais aujourd’hui de Manly.
J’ai fait mon check-out et j’ai déposé mon sac dans un local.

image

Mon lit

Puis je suis allé faire un dernier tour au bord de la mer. Le temps n’était pas génial car il pleuvait et on pouvait même entendre le tonnerre par moment.
Mais j’ai pu voir une pétite compétition de beach volley (avec les filles surtout), des enfants s’entraîner pour devenir sauveteur plus tard, des mamans faire leur jogging et des papas pousser les poussettes. C’était assez rigolo. 😀

image

Les enfants qui s'entraînent

J’ai été faire encore quelques achat et puis à 12H15, après avoir récupéré mon sac, j’ai pris le ferry direction le CBD de Sydney.

Bonus:

image

Une idée de la mentalité des australiens 😉

De retour à Auckland: 15/02/2016 –> 18/02/2016

15/02/2016: je prenais donc le train de Papakura pour Auckland vers 12H30.
Je suis arrivé à une heure et je suis allé tout de suite à mon auberge de jeunesse YHA international.
Et là, j’ai fait une lessive et pris une bonne douche ! Le bonheur ! 😀

Puis j’ai traîné dans l’auberge en buvant un thé en attendant que mon linge soit propre et sec.

Vers 17 heures je suis retourné au centre-ville et après avoir de nouveau traîné un peu je suis allé au bar irlandais ou j’étais déjà allé avec Sharne pour boire une bière et finalement j’ai mangé là: garlic bread et hamburger. C’était cool !

image

🍻

Puis je suis retourné à l’auberge avant 21 heures et en buvant mon thé, j’ai regardé des vidéos sur internet.
Finalement je suis allé me coucher avant 23 heures.

16/02/2016: après une nuit horrible (il faisait super chaud, des gens sont rentrés à minuit, à deux heures du matin…bref je n’ai presque pas dormi de la nuit), je me suis levé vers 8 heures.
J’ai pris un petit-déjeuner rapide et je suis parti en direction du terminal des ferries. J’allais aller sur l’île de Rangitoto.

J’ai donc pris le ferry à 9H15 et je suis arrivé à 10 heures. Le temps était couvert mais ça allait.

image

Exemple de panneau que j'ai pu voir pendant tout mon séjour en NZ

Rangitoto est en fait un volcan sorti de l’eau il y a environ 600 autant dire il y a très peu de temps.
Je voulais y aller depuis longtemps et je m’étais garder ça pour mes derniers jours en NZ.
J’ai donc marché plus de 16 km sur cette île et c’était vraiment cool. On pouvait voir les roches volcaniques un peu partout.

image

Y'a bien des champs de lave 😛

image

Vue sur Auckland

image

Autre vue

J’ai déjeuné sur l’île et profité des différents points de vue sur les autres îles et Auckland.

image

Les rochers

image

La plage au bout de l'île

image

Les vagues

image

Le cratère (60 m de profondeur). La végétation a pris le dessus

image

Vue du sommet

image

Vue sur l'autre île: Motutapu

image

La végétation type tropicale

image

Une cave de lave

image

Ca pousse partout

image

Vue sur le sommet

Avant de prendre le ferry à 15H30 pour rentrer sur Auckland, j’ai pu lire pas mal d’informations sur l’île. Par exemple cette île ne contient maintenant que des animaux de NZ. Mais il a fallu du temps pour chasser les rats, les souris ou encore les hérissons qui tuaient les oiseaux NZ.

image

Joli 🙂

image

Un exemple de piège

Je suis retourné sur Auckland vers 16 heures et je suis allé à l’auberge faire mon blog et prendre une douche.
Vers 19 heures, je suis retourné en ville pour me faire masser au niveau de la tête, du cou et des épaules. C’était un massage chinois donc un peu « fort » mais ça m’a fait du bien.
Et ensuite, j’ai manger un hamburger (et oui encore 😛 ).

image

Auckland

Je suis ensuite rentré à l’auberge ou j’ai appelé mes parents et regardé des vidéos sur internet avant d’aller me coucher.

17/02/2016: après une nuit un tout petit peu meilleure, je me suis levé après 8 heures et j’ai petit-dejeuné.
Ensuite ? Et bien je n’ai pas fait grand chose de ma journée.
Il faut dire qu’il faisait moche et qu’il tombait de belles averses par moment.
Le matin j’ai donc un peu traîné en ville et je suis resté globalement dans l’auberge et l’après-midi, après avoir déjeuné rapidement, je suis allé au centre-ville pour faire quelques achats et recharger ma carte de transport pour le bus de demain.
Je suis allé également constater que la mer était bien agité et que c’était gris partout.

image

Le port

image

C'est gris 😮

Quand je suis rentré à l’auberge vers 17 heures, j’ai fait une petite sieste car j’étais trop fatigué et ensuite j’ai lu en attendant l’heure du dîné que j’ai été prendre dans un restaurant coréen. Et bien c’était bon ! 😛

image

Mmmhhhh 🙂

Je suis ensuite rentrer préparer mes affaires et je me suis couché assez tôt car je devais me lever tôt le lendemain matin.

18/02/2016: après une nuit assez moisie (encore), je me suis levé à 4 heures du matin (et oui), j’ai pris mon petit-déjeuner et j’ai pris le bus en direction de l’aéroport d’Auckland.
Le bus a été plus vite que prévu et une fois les contrôles passés et bien j’ai bien poiroté. 😛
Et c’est là que je me suis rendu compte que j’avais oublié mon bâton de marche. Même si j’avais peu de chance qu’il passe les contrôles je voulais essayer de le garder car je l’avais pris dans la plupart des marches que j’avais faites et il m’avait bien aidé. Tant pis. Il faut croire qu’il fallait qu’il reste en NZ.

Après avoir traîné et lu dans l’aéroport, j’ai décollé à 8 heures pour Sydney ! 😀

Bonus:

image

Bonus’:

image

A l'aéroport

Les parcs régionaux d’Auckland: 12/02/2016 –> 15/02/2016

12/02/2016: je suis donc parti pour le nord d’Auckland vers 9 heures. Je pensais mettre une heure pour arriver à Warkworth, au nord d’Auckland, mais je suis tombé dans les bouchons (le problème des grandes villes) et j’ai mis une bonne demie-heure de plus.

Une fois Auckland passé, j’ai pris la route côtière et c’était déjà très joli.

image

Joli !

Je suis arrivé à Warkworth vers 11 heures et j’ai été me renseigner sur les lieux où je pouvais aller.
J’ai vu qu’il y avait le parc régional Tawharanui et qu’il y avait un camping. Je me suis donc décidé à aller là.
J’ai été faire quelques courses et je suis reparti vers ce parc régional (qui est aussi une réserve maritime et une réserve pour les kiwis, les oiseaux).

image

A l'entrée du parc

Après avoir payé au ranger pour pouvoir rester la nuit dans le camping (15 dollars quand même), je me suis installé et je me suis fait des sandwichs.
Il y avait déjà un petit peu de monde et tout un groupe de retraités avec de grandes tentes.

Tawharanui (588 hectares) fait partie des 26 parcs régionaux de la région d’Auckland. Et il faut bien le dire, ce parc est magnifique: plein de plages superbes, des falaises et une forêt type tropicale au milieu.

Comme j’étais arrivé tôt, j’avais vraiment le temps de profiter. Il faisait beau et plutôt chaud, j’ai donc fait une petite sieste sur ma chaise de camping.
Puis je suis allé marcher une bonne dizaine de kilomètres sur les chemins du parc. C’était super beau.
Le bush sentait super bon.

image

La plage

image

Un Takahe

image

Bô !

image

Au bout du parc

image

Les rochers

image

Sur le chemin

image

Dans la forêt

Quand je suis revenu j’ai de nouveau fait une sieste et je suis ensuite allé me baigner. L’eau était trop bonne et j’ai trouvé plein de jolis coquillages.

image

Trop bô !

Je me suis rincé avec mon bidon d’eau de 10 litres (histoire de pas être trop salé) et vers 19H30, je me suis fait à manger.
A un moment je me suis éloigné de mon assiette pour faire un truc et ces satanés mouettes en ont profité pour picorer dedans ! Pfff
Du coup j’ai jeté ce qu’il y avait dans mon assiette et heureusement qu’il restait encore des pâtes dans ma casserole sinon je n’aurai rien eu à manger. Elles sont vraiment impitoyables ! 😮

image

Au camping

Bref, j’ai fait ensuite ma vaisselle et j’ai lu en buvant mon thé.
Quand la nuit est tombée, je suis allé sur la plage écouter la mer et regarder les étoiles.
Puis je me suis couché vers 22H30. J’avais droit à de la guitare en fond sonore et au bruit des grillons (ou apparentés).

image

🌔

J’avais encore de la chance d’être tombé sur un endroit aussi beau.

13/02/3016: après une très bonne nuit, je me suis levé vers 9H30. Je m’étais octroyé une bonne grasse matinée ! 😛
J’ai pris tranquillement mon petit-déjeuner et je suis allé me poser au bord de la mer. Elle était bien haute et il y avait quelques surfers.

image

La mer

J’ai pu voir aussi les sortes de grillons sur les arbres. Ils frottent leurs ailes entre elles et ça fait un bruit de claquement très fort.

Vers 11H30, je suis parti en direction de Warkworth. Là j’ai déjeuné: poulet frit, sausage roll et frites. Peut-être le repas le plus gras de toute ma vie. Je le digère encore. Burp ! 😛
J’ai ensuite fait mon blog et publié un article et je suis parti en direction du nord-ouest d’Auckland. Je voulais aller au parc régional de Waitakere.

Je me suis arrêté en chemin pour faire 2/3 petites courses et reprendre un peu d’essence et je suis arrivé vers 16 heures au visitor center d’Arataki.
J’ai payé pour les 2 prochaines nuit pour le camping McCreadies (8 euros par nuit ça allait 😉 ) et je suis parti en direction de Piha.

image

Manukau harbour

La route était assez sinueuse mais très jolie au milieu de la forêt.

image

Piha: Bô !

J’ai roulé jusqu’au début d’un chemin de randonnée qui m’a permis d’aller voir les chutes d’eau de Kitekite. J’étais de nouveau en plein milieu de la forêt tropicale.

image

image

Joli 🙂

Et j’ai pu voir ces jolies chutes d’eau d’en haut et d’en bas.

image

Du bas

image

D'en haut

Et comme j’avais eu bien chaud, je n’ai pas résisté à me baigner au pied des chutes. 😛

J’ai repris la voiture ensuite pour aller rapidement voir la plage de Piha. Magnifique ! Il y avait de grosses vagues et pas mal de sufers.

image

Bô !

image

Bô !

Puis j’ai roulé jusqu’au camping où je suis arrivé un peu avant 19 heures. Il y avait quelques tentes mais pas grand monde.
Je pensais que ce camping serait un peu plus grand mais ce n’était pas plus mal.

image

Au camping

Je me suis fait à manger et j’ai pas mal lu (toujours les aventures de Tartarin).
Quand la nuit est tombée, je suis allé me mettre dans la voiture car je me faisais attaquer par les moustiques. J’ai d’ailleurs passé 10 bonnes minutes à tuer ceux qui étaient rentrés dans ma voiture. :@

Puis j’ai fait mon blog et j’ai lu avant de m’endormir.

14/02/2016: après une nuit assez moyenne (il est temps que j’arrête de dormir dans cette voiture), je me suis levé après 9 heures et j’ai pris tranquillement mon petit-déjeuner.
J’avais le temps vu que je n’allais pas bouger d’ici.

Vers 10H30, j’ai pris mes affaires et je suis allé marcher dans le Waitakere Ranges Regional Park (le vrai nom de ce parc régional).

image

En chemin

Je suis allé jusqu’aux chutes d’eau Karekare. Elles étaient trés belles.

image

Les chutes d'eau

image

De loin

Puis je suis allé jusqu’à la plage de Karekare et j’ai ensuite pris plusieurs chemins sur les falaises pour profiter des paysages.
Et il faut le reconnaître, encore une fois c’était magnifique !

image

Bô !

image

image

Avec les falaises

J’ai utilisé beaucoup de superlatifs pour décrire ce que j’ai vu dans ce pays mais comment faire autrement ? Chaque fois que l’on va voir un autre coin, c’est soit magnifique, soit surprenant ou soit incroyable. Ce pays est vraiment superbe et plein de surprises !

image

Le gardien des lieux

J’ai donc marché plus de 2 heures (sur plus de 10 km) en m’extasiant de ce que je voyais.

image

La falaise

image

Bô !

image

On se croirait sur le chemin 😉

Puis je suis retourné au camping vers 13 heures. J’ai déjeuné, lu, commencé à ranger mon sac (et oui je donne la voiture à Arnaud demain) et j’ai fait une sieste.
Quelques autres personnes sont venus s’installer dans le camping.

Puis vers 16 heures, je suis retourné à la plage ou j’ai marché un petit moment. C’était super !

image

Bô !

image

Bô !

image

Bô !

Puis je me suis bien entendu baigné. L’eau était vraiment bonne et il y avait plein de vagues. Certaines étaient vraiment impressionnantes. Je me suis amusé à passer en-dessous.

image

Bô !

image

🌊

image

🌊

Je suis ensuite retourné au camping vers 18 heures et je me suis baigné dans la petite rivière pour m’enlever le sel et le sable (tant bien que mal).

image

Au camping

Puis je me suis fait mon dernier repas de campeur: riz + lentilles à l’indienne + tomates cerises. C’était pas si mal. 😛

image

Dernier repas 😛

Et j’ai bu mon traditionnel thé en mangeant des petits gâteaux et en lisant. J’étais tout seul à mon niveau du camping.
C’est simple en fait le bonheur. 🙂

15/02/2016: après une bonne nuit, je me suis levé vers 7 heures. Je voulais partir pas trop tard car j’avais rendez-vous avec Arnaud pour lui donner ma voiture à 11 heures à Papakura.
J’ai pris mon petit-déjeuner, fini de ranger mes affaires et je suis parti vers 8 heures.

Il y avait du monde sur la route. Je ne suis plus dans des coins un peu reculé. On voyait que j’étais dans la banlieue d’Auckland.
J’ai tout de même bien roulé et je suis arrivé tour près de Papakura un peu avant 10 heures.
J’ai remangé un truc au Macdonald du coin et comme je l’avais promis à Arnaud, j’ai lavé ma voiture.

Puis on s’est vu vers 11 heures. On a été faire les démarches à la poste (ça va super vite) et il m’a fait le virement sur mon compte.
On s’est quitté après midi. Il retournait à son wwoofing avec maintenant sa voiture. 🙂
Quant à moi, je retourné à Auckland en prenant le train. Je laissais ma voiture mais je n’étais pas triste. J’avais fait plein de choses avec. Sur 78 jours que je l’avais eu, j’avais tout de même parcouru 8518 km ! 🙂

Bonus:

image

Un gros tronc 😛

De retour à Papakura: 09/02/2016 –> 12/02/2016

09/02/2016: je partais donc de New Plymouth en direction du nord.
Après avoir roulé une petite heure, je me suis arrêté pour déjeuner à une des plages de Tongaporutu.

image

La plage

J’ai discuté un peu avec un jeune couple de français qui voyageaient en NZ avec un bébé de 5 mois ! Ouf ! Mais ça se passait bien. 🙂

image

Les oiseaux 😛

Puis j’ai repris la route et je me suis encore une fois arrêté sur une plage de sable noir. C’était beau.

image

Bô !

Mais le temps était assez gris et il pleuvait un peu. Ce n’était pas grave. J’ai quand même apprécié les beaux paysages faits de gorges et de collines toutes vertes.

Après avoir roulé tranquillement, je suis arrivé à Waitomo caves village, là où je voulais m’arrêter.
Il y a plein de caves et on peut faire un peu de « spéléologie » et voir des vers luisants. Beaucoup de monde vient ici pour « s’amuser » dans les caves.

Après avoir discuté avec la fille du visitor center, je me suis décidé pour un « tour fun » demain matin.
J’ai ensuite fait un tour rapide dans le musée. En fait les vers luisants proviennent de mouches qui pondent leurs oeufs dans des endroits humides et se sont les larves qui luisent ensuite.

Je suis ensuite allé au top 10 camping de Waitomo. Il était très bien.

Et je suis allé me balader vite fait pour voir de petites caves et des toboggans naturels. C’était cool.

image

Une petite cascade

image

L'entrée d'une cave

image

La rivière

Puis je suis revenu au camping pour profiter de la piscine normal et de la piscine à eau chaude. 🙂
J’ai ensuite pris ma douche, dîné et fait mon blog.
J’ai discuté un peu avec un couple d’italiens qui étaient en lune de miel ici pour 5 semaines. Ils étaient sympas et voulaient avoir un peu d’informations sur ce qu’il fallait voir.

image

Au camping

Je suis ensuite allé me coucher vers 23 heures. Encore une fois je pouvais voir les étoiles et j’entendais les grillons. 🙂

10/02/2016: aujourd’hui j’avais mis mon réveil à 6H40 car je devais être à 8 heures au Kiwi Caves Rafting pour faire de la spéléologie, de la descente en rappel, de l’escalade et de la descente de tunnels naturels en bouée dans une des nombreuses caves de Waitomo. 😀
J’ai donc pris rapidement mon petit-déjeuner et je suis arrivé à l’heure.

J’étais avec un jeune Kiwi, Tom notre guide et il y avait un couple de brésilien et bien sûr les habituelles deux jeunes allemandes. 😛
On a pris un van et on est allé jusqu’au bâtiment pour s’équiper: combinaison de plongée intégrale, bottes, casque avec lumière et harnais.
Puis on a repris le van pour aller jusqu’à la cave.

Et là ça a commencé fort: une descente de 27 m en rappel. J’en menais pas large mais je l’ai fait. 🙂

Cette cave fait environ 12 km de long et il y avait plein de tunnels et de trous et bien sûr une rivière coule à l’intérieur.
Bien entendu, on a pas fait les 12 km mais on a bien marché dans la cave, on a suivi le cour de l’eau sur nos bouées, on est passé par des trous tout petits et même la tête la première.
Bref c’était bien cool.

On a pu voir les gloworms (vers luisants). Quand on éteignant nos lumières, on se serait cru sous un ciel étoilé. C’était vraiment joli.

Bref, on est resté 3 bonnes heures dans la cave à barboter. 😛
Puis on est retourné à la base se changer, prendre une douche et ensuite on est rentré au bâtiment pour prendre une soupe bien chaude.
On a pu voir les photos que Tom avait prises et comme elles étaient cool, on a décidé de tous payer un peu pour se les partager.

J’ai mangé ensuite encore un petit truc et j’ai repris la route.
Je me suis arrêté à Otorohanga pour boire un milkshake et à Te Awamutu pour gèrer mon téléphone NZ et j’ai ensuite roulé jusqu’à Raglan, la terre des surfers néo-zélandais.

image

Un Kiwi shake 😛

Je suis arrivé vers 16H30 et j’ai été m’enregistrer au camping de Raglan.
Puis j’ai pris la voiture pour aller voir la plage des surfers. Il n’y en avait pas beaucoup mais la plage était superbe et très grande.

image

La plage en bas

image

Une grande plage !

image

Bô !

image

Avec le sauveteur...au cas où 😉

Je me suis un peu baladé là et je me suis dit que ça pourrait être bien de faire du surf ici. 😉

Je suis retourné au camping pour garer ma voiture et j’ai été faire un tour dans la ville.

image

Marée basse

Au retour, je me suis pris un « spring sausage » et bien c’était bien gras: une saucisse entouré de pâte à beignet. Mais c’était bon quand même. 😛

J’ai ensuite finalement réservé au camping pour faire du surf ! 😀
On verra si je me débrouille et ça sera un entraînement pour Sydney !

Je suis ensuite allé me baigner rapidement au niveau de la baie qui était juste à côté du camping. L’eau était loin car la mer était basse. Il y avait plein d’étoiles de mer.

Puis j’ai pris ma douche et j’ai dîné.
Et après avoir mangé, je suis retourné voir la baie et ça avait bien changé: la mer était vite revenue et le ciel était magnifique.

image

Bô !

Puis j’ai fait mon blog dans la salle télé et j’ai regardé un peu la télé avant d’aller me coucher.

11/02/2016: aujourd’hui je me suis levé vers 7H30 et après avoir pris mon petit-déjeuner, j’ai pris ma voiture pour aller faire ma première lesson de surf ! 😀

J’ai roulé environ sur 7 km et je suis arrivé à 9 heures à la Raglan Surf School.

image

Première lesson de surf ! 😀

Après avoir payé, j’ai suivi pendant environ 40 minutes la théorie avec Lisa, une hollandaise. Notre « professeur » était Bang (ça ne s’invente pas 😛 ) un américain.
Il nous a appris comment se tenir sur la planche et comment monter dessus.

Puis vers 10 heures on a roulé jusqu’à la plage, Ngarunui Beach, on a enfilé notre combinaison, pris notre planche et on est allé surfer.
Franchement, c’était plus difficile de trouver l’équilibre et de rester sur la planche quand j’étais sur l’eau que sur le dur, mais après quelques tentatives, j’ai réussi ! 😀
Et franchement c’était trop génial ! C’est vraiment une super sensation de pouvoir glisser sur la mer comme ça, surtout que les vagues étaient bien puissantes par moment.

image

La plage

image

De belles vagues pour surfer 🙂

On a donc surfé jusqu’à midi environ. Puis après avoir pris ma douche, je suis retourné en ville avec Lisa qui avait besoin de faire des courses.
Du coup on a déjeuné ensemble en discutant, ce qui était cool, et ensuite elle a pris un bus pour retourner à son auberge de jeunesse et moi j’ai fait une petite sieste.

image

A marée haute

image

Objet flottant non identifié 😛

J’ai ensuite profité de l’internet de la bibliothèque qui marchait très bien et j’ai repris la route tranquillement.
Je me rapprochais de plus en plus d’Auckland mais j’allais m’arrêter à un endroit que je connaissais: Papakura, là où j’avais fait du couchsurfing avec Sharne.
En fait j’avais rendez-vous à 19 heures avec Arnaud, un jeune français qui venait d’arriver et qui faisait du wwoofing avec une famille de Kiwi.
J’étais en contact avec lui depuis quelques jours et il allait peut-être prendre ma voiture.

Je suis arrivé à Papakura un peu avant 18 heures et j’ai traîné dans les parages jusqu’à l’heure du rendez-vous.
Puis Arnaud est arrivé avec la femme du couple de Kiwi suivi par son mari et un ami à eux qui voulaient voir la voiture et le moteur. J’avais un peu la pression ! 😛
Mais comme je n’avais rien caché, qu’Arnaud s’avait déjà qu’il y avait un problème avec le rail et bien ça s’est bien passé.
Ils ont vu que le moteur était bien et du coup Arnaud a pris la voiture après avoir fait un petit tour avec. J’étais content surtout qu’il n’a pas discuté le prix (je l’avais baissé aussi à 3200 dollars). 🙂

Et ce qui est bien c’est que la famille Kiwi m’a invité à rester chez eux. J’ai pu dormir dans ma voiture et ils m’ont invité à manger avec eux. 🙂
On a donc passé une bonne soirée. Les kiwis sont guides donc j’ai eu le droit à quelques informations sur les coins à voir près d’Auckland pour mon dernier week-end.
Et j’ai pas mal discuté avec Arnaud qui est très sympa. Il allait rester presque un an ici.

image

Chez la famille Kiwi

Je me suis couché un peu après 22 heures, il faut le dire, assez soulagé d’avoir trouvé preneur pour ma voiture. 🙂

12/02/2016: après une bonne nuit mais courte (car j’avais mis mon réveil à 6H30), je suis parti vers 7H30.
Arnaud et la femme étaient déjà parti depuis un moment car ils allaient faire visiter coromandel à des touristes.
J’ai donc dit aurevoir au mari et je suis retourné au centre-ville de Papakura.

J’ai petit-dejeuné sur le parking du supermarché countdown et j’ai appelé mes parents.

Puis je suis parti vers le nord d’Auckland. Je voulais visiter les parcs régionaux de la région. 🙂

Bonus:

image

Il ne faut pas faire attention qu'aux surfers 😛

La remontée vers le nord: en route vers Taranaki: 06/02/2016 –> 09/02/2016

06/02/2016: je partais donc de Wellington pour le nord en longeant le plus possible la côte ouest.
Il faisait super beau et la côte était superbe.

image

Bô !

Je me suis arrêté vite fait pour faire quelques courses et j’ai continué ma route.
Après 17 heures, j’ai eu envie de voir la mer. Je suis donc allé à Foxton beach et là j’ai vu que c’était super beau. La plage était magnifique et les vagues super.

image

Grande plage

image

Joli !

J’ai eu envie de rester là pour la nuit. Je me suis renseigné auprès d’un camping-car et ils m’ont dit que vu qu’il n’y avait pas de panneaux d’interdiction, on pouvait rester là. Cool ! Surtout qu’il y avait des toilettes et des douches de plage. 😛

Je me suis donc installé et je me suis baigné. Les vagues étaient vraiment puissantes.
J’ai ensuite fait bronzette et j’ai lu.
J’ai pu voir des pignons (des coquillages) s’enfoncer dans le sable. C’était drôle.

Puis comme d’habitude, j’ai pris ma douche, me suis fait à manger et j’ai bu mon thé en profitant du coucher du soleil. C’était super. J’avais eu raison de bouger de Wellington.

image

Bô !

image

Bô !

J’ai marché une bonne demie-heure sur la plage à la nuit tombante. C’était vraiment agréable.

image

Bô !

image

Le soleil s'est couché aussi 🙂

Puis je me suis couché après avoir lu un peu. J’avais du sommeil à rattrapper.

image

Bô !

07/02/2016: après une bonne nuit (j’en avais besoin), je me suis levé avant 9 heures. Il faisait trop beau et le soleil commençait à taper fort sur ma voiture.
J’ai pris mon petit-déjeuner et j’ai rangé mes affaires.
Mais je n’ai pas réussi à parti tout de suite c’était trop beau.
Je me suis donc baladé sur la plage et j’ai regardé les surfers qui profitaient des belles vagues.

image

🌊

image

Pas facile pour faire du surf 😉

image

Bô !

Je suis tout de même parti un peu avant 11 heures, tranquillement.
Je me suis arrêté en chemin à Sanson pour acheter des abricots et un « sausage roll » (une sorte de friand typiquement néo-zélandais).

Le paysage était beaucoup plus plat mais toujours aussi vert.
Avant 13 heures, je suis arrivé à Whanganui. Je me suis un peu baladé le long de la rivière et j’ai demandé des infos au visitor center sur le mont Taranaki.
Puis j’ai déjeuné dans un jardin public et je me suis reposé à l’ombre d’un arbre.

image

La rivière

image

Dans la rivière

Je suis reparti après 14 heures et j’ai roulé une petite heure avant de m’arrêter à Waverley beach. C’était super beau: il y avait des caves naturelles et un sable noir (très certainement d’origine volcanique).

image

Joli !

image

Bô !

Je me suis un peu baladé sur cette plage noire.

image

Avec la mer Tasman

image

Bô !

image

Je n'oublie pas ! 🙂

Puis j’ai roulé jusqu’à Hawera et là j’ai pris la route 45 ou encore appelé la « surf highway ». Comme son nom l’indique, cette route borde la côte ouest et il y a plein de plages pour faire du surf.
Tout le long de cette route, je pouvais déjà voir le mont Taranaki. 🙂

image

Le mont Taranaki

J’ai roulé un petit moment et je suis arrivé à 18 heures au cape Egmont, l’endroit le plus à l’ouest de la NZ.
C’était super beau avec le phare et le mont Taranaki en arrière plan.

image

Bô !

La mer Tasman était superbe aussi.

image

La mer

image

Bô !

Enfin je suis reparti et j’ai roulé encore un peu jusqu’à Oakura et je me suis arrêté au camping qui était juste au bord de la mer. C’était cool !
Du coup j’ai mis mon maillot de bain et je suis allé me baigner. Il y avait encore une fois de super vagues (je comprends pourquoi c’est le coin des surfers). Du coup je me suis amusé avec. 😛
Et quand j’étais dans l’eau, j’ai vu des albatros (je crois) voler à quelques mètres de moi. Trop cool !

image

Bô !

J’ai été ensuite prendre ma douche et j’ai dîné. Quand le soleil s’est couché, les couleurs étaient encore une fois magnifiques.

image

Bô !

Puis j’ai marché le long de la côte et je me suis ensuite posé sur ma chaise de camping pour faire mon blog et lire. Je devais être à 20 mètres maximum de la mer. 🙂

08/02/2016: aujourd’hui, après une nuit moyenne car la voiture était un peu penchée, je me suis levé à 7H30.
Je voulais parti assez tôt pour le visitor center d’Egmont village car c’est de là que le chemin pour le mont Taranaki partait.
J’ai pris rapidement mon petit-déjeuner, profité de la vue et je suis parti vers 8H30.

En chemin, je me suis arrêté pour prendre de l’essence et vérifier 2/3 trucs sur internet.
Puis, j’ai pris une femme qui faisait de l’auto-stop et qui voulait aussi aller au visitor center pour marcher.
Elle était sympa. C’est une irlandaise qui vit en NZ depuis plus de 10 ans. Elle était déjà allé au sommet du mont et une fois elle avait mis 4H30. Il faut en général compter 8 heures. Mais bon elle est en forme car elle fait des marathons. 😉
On est arrivé en haut et on s’est dit aurevoir.

Je me suis renseigné sur les conditions météorologiques qui étaient bonnes et je suis parti.
Je partais de 945 m pour aller à 2518 m !
Au départ on voyait le mont puis un nuage est venu se mettre devant.

image

En route pour tout en haut 😛

Au début ça montait doucement mais au fur et à mesure, la pente devenait de plus en plus pentue. Comme il faisait beau et chaud, je transpirais à fond. Mais le paysage était magnifique.

image

Le chemin au début

image

Vue sur la vallée

image

Le mont sous les nuages

Après avoir suivi des chemins faciles et des escaliers, j’ai commencé à monter sur des rochers puis, quand la pente est devenue bien pentue, sur du sable et des petits cailloux. C’était hyper casse-gueule car ça glissait bien.
En plus, j’étais entré dans la brume.

image

Bô !

image

Jolie vue

image

Ca devient plus dur !

image

Joli

image

La neige et la brume

Je me suis demandé à un moment si j’allais voir quelque chose là-haut et s’il ne fallait pas mieux rebrousser chemin mais comme j’étais déjà à presque 2000 m, je n’avais plus envie de m’arrêter.

image

Là c'était bien chaud

image

Dur !

Chaque fois que je voyais quelqu’un descendre (y’en a qui partent tôt), je leur demandais si c’était clair en haut. Et comme ils me répondaient tous oui, j’étais confiant.

Bref, j’en ai bien bavé mais j’étais content car un gars, en me voyant monter, m’a dit que ça semblait facile pour moi. 😀
Ce n’était pas facile mais j’aime bien marcher à un bon rythme et j’essayais d’y aller !

Je suis arrivé au niveau du cratère et il y avait de la neige. La dernière irruption date tout de même de 1755 !

image

Dans le cratère

Et je suis monté jusqu’au sommet. J’étais content car j’avais mis moins de 3 heures alors que la moyenne est de 5 heures !
Et j’ai été récompensé de mes efforts. Car même si on ne voyait plus la vallée du côté où j’étais monté, on pouvait voir de l’autre côté la côte et la mer Tasman.
En plus j’étais au-dessus des nuages. C’était grandiose !

image

Le sommet

image

Bô !

image

La mer Tasman au loin

image

Au-dessus des nuages

La légende raconte que le mont Taranaki se trouvait avant au centre de la NZ avec les autres volcans et que, comme le volcan Tongariro, il était amoureux du mont Pihanga (au centre également). Seulement il perdit la bataille et se retrouva bannit tout à l’ouest du pays. C’est une jolie légende. 🙂

image

Bô !

image

Bô !

image

Avec le cratère

image

Content 😀

Je me suis reposé en haut une heure et j’ai déjeuné. C’était un peu chiant car il y avait plein de petites mouches et je suis sûr que j’en ai mangé plusieurs en me faisant mes sandwichs au thon. C’était pas grave. Ça me donnait plus de protéines. 😛

image

Bô !

J’ai essayé de dormir un peu (comme il y avait le soleil il faisait plutôt bon) mais avec toutes ces mouches, c’était juste pas possible.

image

Bô !

Bref je suis redescendu et comme d’habitude, la descente a été plus rapide même si je faisais gaffe de ne pas tomber (mais ça ç’est mieux déroulé que ce que je pensais).
Il y avait aussi plus de brumes que sur le montée mais ça allait.

image

Les falaises

image

Dans le brouillard

J’ai pris un autre chemin sur la fin qui était un peu plus long mais qui était sympa aussi.

image

Ca se découvre

image

Joli !

image

La vallée

Et je suis arrivé un peu après 16 heures. Ça m’aura pris 6H15 environ avec la pause d’une heure. Pas mal ! 😛
Je voulais me prendre une bière au café du visitor center mais il était déjà fermé. Pfff

Ensuite j’ai décidé de rester dormir sur le parking puisqu’on avait le droit.
J’ai eu le temps de me reposer, de lire, de me débarbouiller avec les gants nettoyants (pratique !) et d’admirer le mont Taranaki qui se dévoilait de nouveau.

image

Bô !

J’ai mangé après 19 heures et discuté un petit peu avec le gars du couple d’israeliens qui s’étaient mis à côté de moi et qui allaient passer la nuit aussi ici.
Après 20 heures, 2 asiatiques que j’avais doublé sur le chemin son revenus. Ça voulait dire qu’ils avaient mis plus de 10 heures ! 😮
A la fin, il n’y avait plus que les israéliens et moi sur le parking.

image

Trop bô !

Je suis allé me mettre dans la voiture avant 21H30. Il faisait bien plus frais. Il faut dire que j’étais presque à 1000 m d’altitude.
J’ai lu un peu et je me suis endormi, fourbu. 🙂

09/02/2016: après une nuit moyenne (j’étais encore un peu en pente et j’avais pas fait gaffe), je me suis levé avant 9 heures et j’ai pu constater que le temps changeait bien vite: on ne voyait plus du tout le mont Taranaki ! :-/

image

La preuve ! 😛

Je ne me suis donc pas attardé et après avoir mangé quelque chose vite fait, je suis allé à New Plymouth.
Là, j’ai fait des micro courses et j’ai utilisé le wifi, puis j’ai été voir la mer.

image

A New Plymouth

Mais là encore, je n’ai pas voulu m’attarder et vers 11 heures, je suis reparti vers le nord.

Bonus:

image

En descendant du mont Taranaki 😉

Picton ==> Wellington: 05/02/2016 –> 06/02/2017

05/02/2016: je me suis donc dirigé vers Picton vers midi. J’ai roulé tranquillement et je suis arrivé avant 13 heures à l’enregistrement pour le ferry. Je me suis mis à une ligne et j’ai fait comme tout le monde: j’ai attendu. 😛
Du coup j’ai pas mal lu Tartarin de Tarascon. C’est vraiment bien !
Puis avant 14 heures, on a tous embarqué et vers 14H15 on est parti.

La dernière fois j’avais fait ce chemin, c’était dans le sens inverse et la nuit. C’était assez mystérieux.
Là ce n’était plus mystérieux mais vraiment très joli.

image

Picton en partant

image

En chemin

image

Dans Marlborough Sounds

On était en plein milieu de Marlborough Sounds, un labyrinthe de terre façonné par la mer et d’anciennes rivières. Cela représente 1750 km de côtes, autant que les côtes portugaises.

image

Des petites îles

image

Il semble y avoir des maisons 😮

image

En sortant de Marlborough Sounds

Je suis resté un moment dehors pour voir la traversée de ce passage (emprunté jadis par le capitaine Cook) et je suis ensuite rentré dans le ferry pour lire et faire une sieste.

Quand nous nous sommes rapprochés de Wellington, je suis retourné dehors pour voir le paysage et j’ai pu voir quelques dauphins s’amusant dans les vagues du ferry.

image

En arrivant sur Wellington

image

Wellington

Puis tous ceux qui avaient une voiture ont du aller se préparer à sortir et finalement, je suis sorti un peu après 18 heures du ferry.
J’ai été m’enregistrer à l’auberge de jeunesse YHA et j’ai été ensuite garer ma voiture sur une place gratuite (ce qui n’a pas été simple).
Puis j’ai appelé Sara car je savais qu’elle était à Wellington, pour savoir ce qu’elle faisait ce soir et comme elle n’avait rien de prévu, on s’est vu un peu après 20 heures.

Encore une fois, c’était vraiment bien de revoir quelqu’un que j’avais rencontré durant mon voyage. En plus Sara est vraiment chouette.
Donc on a dîné ensemble en se racontant ce qu’on avait fait. Elle allait prendre le ferry demain pour Picton. Mais son but serait de rester là pour toujours. Si elle trouve un boulot, elle pourra peut-être.

image

🙂

Bref, on s’est séparé après 22H30. Contents !
J’étais crevé. Je suis donc retourné à l’auberge de jeunesse. J’ai pris ma douche et je me suis couché.

06/02/2016: après une nuit assez horrible il faut bien le dire (si je me suis endormi vers 4 heures du matin c’est déjà ça…), je me suis levé péniblement vers 8H30.
J’ai pris mon petit-déjeuner et j’ai rassemblé mes affaires.
Je voulais être avant 10 heures (heure d’ouverture) au musée Te Papa, le célèbre musée national de Wellington.
J’ai pu avancer sur mon blog et ensuite j’ai visité le musée (qui est gratuit).

image

Au musée

Il était très bien mais ressemblait fortement à celui d’Auckland. Il y avait une partie sur la formation de la NZ et tous les risques liés aux tremblements de terre et aux volcans.
Il faut savoir qu’il y a tous les jours au moins un petit tremblement de terre dans le pays. 😮
Il y avait aussi une partie sur les maoris. J’ai ainsi appris que c’est le grand chef Rauparaha qui a créé le célèbre haka mate.

image

Vue du musée

Bref, j’ai bien déambulé dans le musée mais j’étais en même temps en contact avec une fille qui pouvait être intéressée par ma voiture.

Finalement on s’est vu avant 14 heures et je lui ai montré ma voiture. Elle avait l’air intéressé mais le problème c’est qu’elle devait l’acheter avec un autre gars qu’elle avait rencontré hier et il n’était pas là. Elle voulait aussi qu’un garage voit la voiture mais tout était fermé pour 3 jours (lundi est un jour férié). Bref je le sentais pas super et j’allais par rester ici 4 jours ou plus.

On a donc convenu de rester en contact et qu’on se verrait peut-être à Auckland vu qu’elle devait y aller bientôt.

Après tout cela, j’ai pris de l’essence et je suis parti vers le nord vers 14H30. Mon voyage n’était pas encore fini. 🙂

Bonus :

image

Dans Cuba street

En longeant la côte Est: Kaikoura peninsula, Blenheim, Picton et alentours: 02/02/2016 –> 05/02/2016

02/02/2016: je partais donc de la banlieue de Christchurch pour le nord.
En chemin, je me suis arrêté le long d’une petite rivière pour déjeuner.

image

La rivière

Et en voulant fermer ma porte latérale, je me suis rendu compte que ça coincait de nouveau. En fait je pensais que le rail tiendrait mais il faut croire que non. En faisant doucement ça marche mais il va falloir que je le change.
Franchement cette voiture m’aura tout fait !
J’étais encore une fois dégoûté. :-/

Mais il ne fallait pas que je me laisse abattre. J’ai donc repris la route et tout en essayant de penser le moins possible à ce problème et à essayer de positiver, je pouvais m’apercevoir que le paysage redevenait montagneux.

image

En chemin

Et un peu après 16H00, après avoir récupéré la côte, je suis arrivé à Kaikoura peninsula. Et franchement c’était magnifique aussi. Beaucoup plus petit que la Banks peninsula mais vraiment beau.

image

La péninsule

J’ai fait une belle balade qui m’a permis de marcher sur la péninsule au niveau des falaises puis ensuite au niveau de la mer. C’était trop beau !

image

Bô !

image

Bô !

image

Bô !

J’ai plus plein d’oiseaux (il y a des colonies) et des phoques. En hiver on peut voir aussi les baleines passer. C’est un endroit très riche en planctons donc elles aiment bien ça. 🙂

image

Vue de la péninsule

image

Bô !

J’ai marché 2 bonnes heures mais ce n’était pas très dur.

image

Un des deux phoques que j'ai vu

image

Le long de la côte

image

Bô ! 🙂

Je suis passé par le village mais à part la vue, il n’y avait rien de spécial.

image

Vue de la plage du village

Puis j’ai continué à remonter un peu. Je me suis arrêté un peu après 19 heures au camping gratuit Okiwi. Un gars sur internet m’avait informé de ce bon plan.
Je me suis tout de suite fait à manger et j’ai lu et fait mon blog.
J’essayais de ne pas penser à mon problème. De toute façon je ne pouvais rien faire pour le moment et je n’avais pas envie de me gâcher ces bons moments. Et puis, avec cette voiture, je savais déjà que j’avais perdu beaucoup d’argent. 😎

image

La plage près du camping

Je me suis fait mon habituel thé et je suis allé marcher. Plusieurs marches, plus ou moins longues, partent de ce camping. J’ai donc été jusqu’au premier point de vue. C’était trop beau.

image

Bô !

Là j’ai médité sur ma vie actuelle et sur ce qui se passait: comment une journée aussi belle, qui avait aussi bien commencé pouvait me réserver, encore une fois, un nouveau pépin ?
Mon amie Anne du chemin me dirait sûrement de relativiser et d’accepter ce que dieu me donne.
En lisant le livre « le pouvoir du moment présent », je conclurais certainement qu’il faut que je lâche prise.
En fait ça doit être comme avec mes ampoules: plus j’y pensais plus j’en avais. Il faut donc que j’arrête de penser à cette voiture.

Après être resté un moment là-haut, je suis retourné au bord de la plage et ensuite j’ai lu dehors avant d’aller me coucher.

image

Au bord de l'eau

03/02/2016: aujourd’hui je me suis levé après 9 heures. De toute façon je n’avais rien de spécial de prévu à part être vers 12H30 à Blenheim pour voir Sabrina (ma copine d’Auckland) qui faisait du wwoofing là-bas.
J’ai donc tranquillement pris mon petit-déjeuner et le gars qui était dans la voiture à côté de moi s’est réveillé. Comme il était français on a commencé à discuter et sa copine s’est levée un peu après.
Raphaëlle et Martin étaient trés sympas et du coup on a discuté presque 2 heures au final. En plus Martin est musicien. Il joue de la contrebasse. On avait donc des points communs.
Bref s’était bien cool de prendre mon temps comme ça mais vers 11H30 je suis parti. Je ne voulais pas être en retard. Et j’essayerais de revoir Martin quand il passera à Paris avec son groupe.

J’ai bien roulé. La côte était trop belle et l’océan Pacifique turquoise par moment.

image

L'océan

Je suis arrivé finalement à 13 heures à Blenheim et Sabrina m’a rejoint.
S’était cool de se revoir.
On a été mangé au Macdonald (on a rien trouvé de mieux) et j’ai été vite fait à un garage pour avoir la pièce défectueuse.

Puis on est allé se balader le long de la rivière Queen et on s’est posé à l’ombre. Il faisait super beau et chaud.
Elle était super contente des expériences de wwoofing qu’elle avait eu et elle avait trouvé un petit boulot dans un restaurant ici.

image

Avec Sabrina

Bref on a discuté jusqu’à presque 18 heures, heure à laquelle elle devait commencer son service.
On s’est donc séparé et moi j’ai roulé 20 minutes pour arriver au DOC camping de Rarangi.
Il était vraiment bien et c’était super beau.
Je suis allé me baigner directement dans l’océan Pacifique ! C’était trop bon !

image

Au camping de Rarangi

Et ensuite j’ai été prendre ma douche (il y avait des douches à l’eau froide ici) et j’ai été voir les caves qui étaient juste à côté.

image

Les caves

image

La plage trop belle

Je me suis fait ensuite à manger et mon traditionnel thé (poire, myrtilles: trop bon !).

image

A table 😛

Puis j’ai lu un peu, rangé quelques trucs dans la voiture et j’ai été me poser sur la plage. Il faisait trop bon et le ciel était tellement beau: rouge, orange, bleu et noir. Les étoiles commençaient à arriver. Et comme à chaque fois, je pouvais voir Orion.
Il faisait déjà presque nuit vers 21H30 alors que quand j’étais plus au sud c’était plus vers 22H00.

image

Jolies couleurs

04/02/2016: je me suis levé avant 9 heures après une nuit assez médiocre il faut bien le dire. C’est la première fois que j’ai eu chaud dans ma voiture et j’ai mis un temps fou à m’endormir.
Mais bon j’ai pris mon petit-déjeuner comme d’habitude et je suis parti avant 10 heures à Picton.

Je me suis garé dans le centre-ville, je me suis renseigné sur les marches que je pouvais faire et je suis parti marcher.
Ce n’était pas trop dur et trop long mais j’ai bien transpiré car il faisait assez lourd.
Arrivé en haut, le point de vue sur la région était super beau.

image

Picton

image

Joli !

Je me suis posé à moment pour sécher et me reposer et je suis reparti en ville. J’avais marché 2 petites heures.
Arrivé à ma voiture, j’ai eu la mauvaise surprise de voir que j’avais eu une contravention. Pffff
En fait je ne pouvais rester que 15 minutes à cet endroit. Mais franchement 1) je n’avais pas vu le signe et 2) je ne comprenais pas ce que voulait dire ces panneaux.
Bref ça m’apprendra et je serai plus vigilant la prochaine fois.
J’ai tout de suite été payer les 12 dollars à la bibliothèque. C’était pas cher et la dame était sympa.

Puis j’ai été manger au niveau du port. Je suis ensuite reparti marcher jusqu’à Bob’s Bay et là-bas j’ai fait une sieste à l’ombre. C’était bien reposant.

image

Bob's Bay

image

Joli !

image

Le port de Picton

Je suis retourné un peu après 16 heures à ma voiture (que j’avais changé de place) et j’ai appelé la garage pour voir s’ils avaient la pièce. Je lui dis « vous avez le rail pour mon Toyota ? » il me répond « pour le Nissan vous voulez dire ». « non non j’ai bien un Toyota ! »
Ce cxxxx de garagiste s’était trompé en faisant la commande. Franchement sur le coup j’aurai pu le tuer.
Du coup je suis retourné vite fait, avant que le garage fermé à Blenheim pour qu’il me rembourse mes 50 dollars.
Le gars s’est quand même excusé. Moi j’ai rien dit mais je n’en pensais pas moins.
De toute façon, ça ne servait à rien de s’énerver et d’avoir de la rancoeur. Il fallait accepter ça et lâcher prise. Surtout sur ce genre de connerie.

Après avoir été vite fait au Warehouse pour choper le wifi, je suis retourné au camping de Rarangi pour m’installer ici pour la nuit. Il était trop bien.
J’ai appelé Sabrina qui devait être dans les parages mais finalement elle était allé à une plage un peu plus loin.
On s’est quand même vu vite fait quand elle est partit pour rentrer là où elle vit.

J’ai été ensuite me baigner. L’eau semblait plus froide que hier. Et j’ai pris ma douche.

Mon chef Matthieu m’a ensuite appelé pour discuter un peu du boulot et de mon retour. Ça m’a fait un peu bizarre mais bon ça approche et là encore c’est quelque chose que je dois accepter.
En tout cas, ça fait toujours plaisir de savoir qu’on compte sur moi. 🙂

J’ai ensuite dîné et appelé mes parents pour leur donner des nouvelles fraîches.
Même s’il faisait beau, le temps avait changé par rapport à hier soir: il y avait des bourrasques de folies. Tout s’envolait ! Même moi ! 😛

Puis je me suis posé, comme hier, sur la plage avec mon thé et mon livre « le pouvoir du moment présent ».
Et là j’ai commencé à lire ça: « Quand une situation négative se présente, une leçon est profondément cachée en elle, bien que vous ne puissiez pas la voir à ce moment-là. Même une petite maladie ou un accident peuvent vous faire voir ce qui est réel et ce qui ne l’est pas dans votre vie, ce qui en fin de compte a de l’importance ou n’en a pas.
Considérées sous l’angle d’une perspective supérieure, les circonstances de la vie sont toujours positives. Pour être plus précis, elles ne sont ni positives ni négatives. Elles sont ce qu’elles sont. Et lorsque vous vivez en acceptant complètement ce qui est – seule façon saine de vivre -, il n’y a plus ni » bien » ni « mal » dans votre vie. »
Il fallait donc que j’accepte ce qui se passait et que je sois en paix avec ça.

Puis je suis resté un moment sur la plage à écouter l’océan et le vent et à regarder les étoiles et la voie lactée (malgré les quelques nuages).
Les vagues luttaient contre le vent qui était contraire.
Ca n’avait pas de prix d’être ici et maintenant sur cette plage. 🙂

image

Bô !

Quand je me suis couché, je pouvais toujours entendre l’océan mais aussi ressentir les fortes bourrasques de vent !

05/02/2016: après une meilleure nuit que la nuit dernière, je me suis levé après 9 heures et j’ai pris mon temps. Je n’avais rien de spécial à faire avant de prendre le ferry.
Pour me réveiller j’ai été me baigner. Et bien l’eau était encore plus froide que hier. Ça devait être à cause du vent qui avait soufflé toute la nuit.

J’ai ensuite pris une douche et pris mon petit-déjeuner. Et j’ai lu et profité du lieu. C’était bien. Il n’y avait presque personne et il faisait bon.

image

Au camping

Puis, à regret car je savais que je ne verrai plus l’océan Pacifique avant un bout de temps et parce que j’allais quitter l’île du sud, je suis parti vers midi en direction de Picton.

Bonus:

image

Sur le chemin à Kaikoura

Christchurch, Banks péninsule et alentours: 30/01/2016 –> 02/02/2016

30/01/2016: je partais donc en direction de Christchurch.
Les montagnes disparaissaient petit à petit et le soleil aussi.
J’ai eu un peu de pluie sur le chemin.
Mais j’ai quand même bien roulé et je suis arrivé à Christchurch un peu après à 17 heures.
Sur les conseils de Marie et Pierre-Olivier, je suis allé me garer sur un petit parking gratuit ou on peut faire du camping gratuit. C’était cool.
Et je suis allé ensuite au centre-ville.

Après avoir marché une bonne demie-heure, j’y suis arrivé au centre-ville et j’ai pu constater plus que les stigmates du terrible tremblement de terre qu’il y a eu en 2011.
Beaucoup de bâtiments sont en reconstructions et beaucoup de magasins sont installés dans des conteneurs. Ça fait bizarre.

image

Le quartier re:start: un certain nombres de magasins sont dans des conteneurs

La magnifique cathédrale a été partiellement détruite et est en reconstruction.

image

😦

image

Exemple de magasins conteneurs

J’ai essayé de me trouver un restaurant mais c’était assez mort. Et finalement je n’ai pas trop aimé ce que j’ai vu.
Mais comment peut-il en être autrement après ce qui s’est passé ? Près d’un tiers de la population n’est jamais revenue après la catastrophe.
La ville et les habitants doivent se reconstruire et ça prend du temps.

Bref, j’ai finalement mangé un burger. C’était bon mais un peu cher et j’ai profité du wifi gratuit de la ville pour faire mon blog.
Je suis retourné à ma voiture vers 22 heures.
Demain je devrais voir des choses plus jolies. 🙂

31/01/2016: je me suis levé aujourd’hui un peu après 8 heures. Je n’avais pas vraiment envie de traîner ici. Ce n’était pas le plus bel endroit où je suis resté.  😛

image

Au parking

J’ai donc pris un petit-déjeuner rapide et je suis allé faire des courses au pack’n save et j’ai utilisé le wifi du warehouse.
Puis, vers 10H30, je suis parti pour la Banks peninsula.
La route était déjà super belle avec les collines et les vues sur les baies.

image

En chemin

image

Vue sur Akaroa harbour

La péninsule de Banks est un ancien volcan érodé de Nouvelle-Zélande formant une péninsule rattachée à la côte Est de l’île du Sud et s’avançant dans l’océan Pacifique Sud.
Cette péninsule se présente sous l’aspect d’un massif de collines de forme ovale et dont le littoral est découpé en de nombreux caps, péninsules et ports naturels dont deux majeurs : l’Akaroa harbour ouvert vers le sud et le Lyttleton harbour ouvert vers le nord.
Et justement j’allais jusqu’à Akaroa.

J’y suis arrivé un peu après midi et j’ai été marcher dans le village et au bord de la côte. Et c’était franchement magnifique. Je ne m’attendais pas à ce que ça soit aussi beau. En plus le temps était magnifique.

image

Vue d'Akaroa

image

Bô !

image

Le phare

James Cook découvrit, en 1770 la péninsule de Banks qu’il nomma ainsi en l’honneur de son botaniste, Joseph Banks. Il était persuadé à ce moment-là que la péninsule était en fait une île, erreur compréhensible lorsque l’on voit l’eau qui entoure la majeure partie de celle-ci.
Les français ont essayé de coloniser cette partie du pays pour faciliter leur pêche à la baleine mais cela ne dura pas longtemps car les anglais avaient la souveraineté du pays. Akaroa fut cependant français assez longtemps et on peut y voir encore maintenant des traces de l’influence française.

image

Un exemple de l'influence française

Je me suis baladé un peu partout et j’ai déjeuné dans une jolie petite forêt qui sentait trop bon. Je pouvais entendre plein d’oiseaux.

image

Le port

image

Une maison française

Je suis allé ensuite réserver une place dans le camping Top 10 d’Akaroa (j’ai été accueilli par une française, normal ! 😉 ) et je suis reparti marcher.
Je voulais aller au Sandy peak, un des sommets de l’île.
Je ne savais pas trop jusqu’où je pouvais aller avec la voiture. J’ai donc pris la route goudronnée et quand c’est devenu du gravier j’ai garé ma voiture et j’ai commencé à marcher.
Et quelques minutes après, une voiture est arrivée et la fille qui conduisait m’a demandé si je voulais monter avec eux. Je me suis dit pourquoi pas.
Je suis donc monté en compagnie d’une Kiwi et d’un indien qui habite la NZ depuis pas mal de temps.
Et bien j’ai bien fait d’accepter car on a du monter encore sur 3 ou 4 kilomètres et si j’avais fait ça à pied, j’en aurai bien bavé !
On c’est arrêté en haut et on est monté en haut d’un sommet (pas celui que je voulais faire) mais la vue était fantastique !
D’un côté Akaroa harbour et de l’autre des baies et l’océan Pacifique.

image

Vue d'en haut sur Akaroa harbour

image

Bô !

image

L'océan Pacifique

image

Bô !

On a un peu discuté. Ils étaient trés sympas ! Ils sont tous les deux colocataires et vivent à Christchurch.
Sur la descente du sommet, l’indien avait un peu de mal. Mais il faut dire qu’il n’y avait pas vraiment de chemin. 😛

Je suis reparti avec eux, ils m’ont déposé à ma voiture et on s’est quitté.
Franchement j’avais eu de la chance de tomber sur eux. Ça m’avait évité une bonne sué et au moins 2 heures de marche ! 😛

Je suis retourné au village et je me suis payé une bonne glace (je crois que le gars m’a mis une double ration de glace) et je me suis baladé le long de la côte. Il faisait trop beau et c’était trop beau ! Du coup, j’ai décidé que demain je resterai encore ici.

image

Avec le drapeau français

image

Vue de la plage

Vers 18H30 je suis retourné au camping et après avoir fait quelques rangements, je me suis baigné dans la piscine.
Puis j’ai pris ma douche et je me suis fait à dîné.
J’ai mangé en profitant de la superbe vue sur le port naturel.

image

Vue du camping

image

Bô !

J’ai été ensuite à la salle télé écrire des cartes postales, faire mon blog et regarder star trek. 😛

image

Bô !

Quand je suis allé me coucher, il y avait plein d’étoiles et on pouvait voir la voie lactée. 🙂

01/02/2016: aujourd’hui je me suis levé un peu avant 9 heures. Il faisait super beau. J’avais bien fait de décider de rester une journée de plus ici.
Je voulais aller marcher cette après-midi sur une petite péninsule. J’avais donc le temps ce matin de prendre mon temps. 🙂

J’ai petit-dejeuné tranquillement et j’ai lancé une machine. L’avantage était qu’il n’y avait pas besoin de payer pour le sèche-linge avec ce temps. 🙂
J’ai également continué mon blog et commencé à voir pour vendre ma voiture (c’est pas gagné…).
En fin de matinée, j’ai été faire un tour dans le village et je suis allé au musée qui raconte l’histoire de la péninsule et d’Akaroa. C’était très intéressant.
Cette péninsule est donc un ancien volcan qui a été au fur et à mesure rattaché à l’île et travaillé par les glaciers, la pluie et l’océan. Cela a donné ce magnifique paysage avec toutes ces baies et ce port naturel d’Akaroa.

image

Akaroa

image

La plage

Je suis revenu vers 13 heures pour déjeuner et je me suis un peu reposé.
Puis vers 15 heures, je suis parti pour la péninsule Onawe. C’est en fait une petite péninsule dans le port naturel d’Akaroa.
J’avais attendu que la mer soit basse pour passer et c’était trop beau !

image

La péninsule

image

Bô !

image

En marchant sur la péninsule

image

Vue d'en haut

J’ai marché un petit moment sur cette péninsule (elle est petite). Je pouvais entendre le bruit des grillons et plein d’oiseaux chanter.
Puis je me suis posé sur des rochers pour admirer les vues. J’étais entouré par la mer et les montagnes. C’était grandiose !

image

Bô !

image

La péninsule

Je suis tout de même parti au bout d’un moment (surtout que je voulais me baigner et je ne pouvais pas vraiment là) et je me suis arrêté à différents endroits pour voir autrement cette superbe péninsule.

image

Vue de côté

image

Vue sur le harbour

Je suis rentré au camping pour garer ma voiture et je suis allé me baigner au village. L’eau était trop bonne et il y avait quelques autres personnes qui faisaient comme moi.

Je suis rentré vers 19 heures et je me suis fait à manger. J’avais trop faim !
Puis après avoir fait ma vaisselle, je me suis fait un thé que j’ai commencé à boire sur ma chaise de camping puis fini devant la télé. Un américain avait mis du rugby à 7.
Puis quand il a changé pour mettre un film pourri, je suis allé dehors faire mon blog et regarder les étoiles avant de dormir. 🙂

image

Bô !

02/02/2016: je me suis levé aujourd’hui vers 8H30 et après mon traditionnel petit-déjeuner, j’ai rangé mes affaires et j’ai quitté, avec regret tellement c’était beau, Akaroa.
Mais je m’étais réservé un départ en beauté: j’avais décidé de prendre la route touristique qui passe par les sommets des montagnes.
Et j’ai bien fait ! C’était époustouflant.
D’un côté le port naturel d’Akaroa, de l’autre l’océan Pacifique et tout autour les montagnes, les praies verts avec quelques fois des moutons et/ou des vaches.

image

Bô !

image

Une des nombreuses baies donnant sur l'océan Pacifique

image

Akaroa harbour (avec la petite péninsule)

Cette route ne faisait qu’environ 25 km mais j’ai du m’arrêter au moins 10 fois pour prendre des photos et admirer le paysage.

image

Vert ! 🙂

image

Un champ de troncs d'arbres morts et de rochers

image

L'océan Pacifique

image

Bô !

J’ai rattrapé ensuite la route principale et je suis arrivé à Little River, un petit village et j’ai vu le lac Forsyth.

image

Le lac

J’ai également vu rapidement le lac Ellesmere qui est assez grand et qui n’est séparé de l’océan que par un petit bout de terre.

Puis, un peu après midi je suis arrivé à Christchurch ou plutôt sa banlieue. Je me suis arrêté rapidement pour acheter des fraises et des cookies et pour faire le plein.
Vers 13 heures, je partais en direction du nord.

Bonus:

image

A Christchurch 🙂